Hausse de 17% des ressources propres de l’Etat

27 septembre 2019

Au cours des huit premiers mois de 2019, les ressources propres de l’Etat ont augmenté de 17% ce qui a permis de maîtriser les équilibres des finances publiques, a indiqué, jeudi 26 septembre, le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, à l’issue d’une rencontre avec le président de la République, Mohamed Ennaceur, au palais de Carthage.

Cela a également contribué à réduire d’un point le déficit budgétaire pour atteindre 3,9% et le taux d’endettement de 2 points (75% contre 77% en 2018), a-t-il ajouté, soulignant que les efforts déployés par son département en matière de recouvrement, outre les recettes fiscales sont à l’origine de cette progression.

En ce qui concerne le projet du budget de 2020, le ministre a fait savoir que son département est résolu à réduire le déficit budgétaire, à accroître le taux d’investissement, notamment en matière d’infrastructure et de développement ainsi qu’à améliorer le taux du financement budgétaire par les ressources propres de l’Etat.

Selon le ministre, le président de la République a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer le parachèvement des réformes visant la restructuration de l’économie en consolidant les secteurs à haute valeur ajoutée et au contenu technologique de pointe.

Il a également souligné l’importance de conjuguer les efforts en vue de créer davantage de richesses et d’emplois, de consacrer la couverture sociale globale et de parachever les réformes relatives à l’éducation, à l’enseignement supérieur et à la formation professionnelle.

Inscrivez-Vous Nous-Écrire