LE MINISTERE DE L’AGRICULTURE VEILLERA A L’APPROVISIONNEMENT DU PAYS EN EAU ET PRODUITS DE BASE


Le ministère de l’Agriculture des Ressources Hydrauliques et de la Pêche s’est engagé à assurer l’approvisionnement des zones urbaines et rurales en eau potable ainsi qu’en produits de base comme les céréales, l’huile, le lait et ses dérivés, les viandes et autres. Cet effort s’inscrit dans le cadre du respect des mesures qu’exige l’application de la mise en quarantaine générale dans le pays pour prévenir la propagation du coronavirus.

Le département de l’Agriculture, faut-il le rappeler, a publié,samedi, un décret dans lequel ont été déterminées les procédures et les mesures dont dépend la quarantaine générale afin d’assurer le bon déroulement du travail dans les établissements et les domaines vitaux y afférents.
Ce décret, entré en vigueur dimanche 22 mars 2020, se poursuivra jusqu’à samedi 4 avril 2020.

Le ministère à souligné la nécessité d’assurer la continuité des affaires agricoles nécessaires dans les exploitations relevant de l’Office des terres domaniales, les centres de formation professionnelle agricole, les facultés de recherches et de l’enseignement supérieur agricole, l’Office de l’élevage, le groupement obligatoire des viticulteurs et producteurs de fruits (GOVPF), les groupements interprofessionnels des fruits et surtout l’irrigation des cultures et la protection du cheptel.

Il importe également d’assurer le contrôle sanitaire des animaux et des plantes, surtout la lutte contre les maladies parasitaires et la garde des bâtiments sensibles et ceux administratifs, outre l’octroi des autorisations pour les opérations de l’exportation et de l’importation surtout des produits alimentaires de base.

Le ministère a évoqué également la continuité de l’approvisionnement en services d’internet étant donné qu’il représente l’un des moyens nécessaires pour les activités des entreprises et toutes les structures en relevant.

Le département ministériel a aussi évoqué le recours au travail à distance et la nécessité d’utiliser les voitures administratives pour transporter les agents appelés à accomplir leurs fonctions sur leurs lieux de travail pour éviter le recours au transport commun, à condition de stériliser au préalable ces véhicules, comme il a été décidé de réduire autant que possible les heures de travail pour les femmes enceintes et les malades conformément au décret n°153 de l’année 2020, datant de 17 mars 2020, portant des dispositions exceptionnelles pour le travail des agents publics, des collectivités locales, des établissements publics à caractère administratif, les instances et les entreprises publiques.

Pour les personnes convoquées à regagner leurs postes de travail tout en tenant compte des exigences de la quarantaine générale, le ministère a souligné la portée de la fixation d’une liste nominative des personnes concernées avec leur identité, leur mission et leur lieu du travail, afin de faciliter leur travail.

Inscrivez-Vous Nous-Écrire